Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Almata

30 Août 2008, 01:08am

Publié par les cyclopotos

Nous sommes partis un jour de chez nous pour prendre un train, le vélo empaqueté sous le bras. Nous avions un rêve en tête : rejoindre le Kazakhstan, et aller jusqu'à Almaty, aux pieds des Tian Shan. Ca remonte à trois mois et demi déjà, et nous voilà en train de pédaler dans la banlieue d'Almaty, 5300 kilomètres dans les cuisses, comme si de rien n'était. Le but est atteint, mais on ne s'en rend pas compte. Nous avons tellement espéré et donné pour arriver ici qu'y être paraît impossible. En fait, c'est surtout le fait de se rendre compte qu'Almata n'a rien de plus que toutes les autres villes que l'on a traversées pendant le voyage qui nous perturbe. C'était notre but, notre étoile inaccessible ! Après tous ces efforts, on est en droit de s'attendre à quelquechose d'extraordinaire, pas juste à une ville kazakhe plus grosse que les autres, non ? Non.
On a donc posé les vélos, et après un mois et demi passé a pédaler dans la steppe, on a décidé de profiter des 15 derniers jours qui nous restaient avant de prendre l'avion entre la montagne et la ville, qui a quand même beaucoup d'attraits. Beaucoup de sites aux environs de la ville sont très intéressants, que ce soit ornithologiquement, culturellement ou pour la diversité des paysages, mais on ne peut pas tous les faire. On se concentre sur la montagne et la ville, et on reviendra pour voir le reste. Bon programme.


Almaty est depuis 10 ans l'ancienne capitale du Kazakhstan. C'est le centre culturel et la plus grosse ville du pays avec ses 1,3 millions d'habitants. La concentration de touristes y est incomparable avec ce que l'on a vu jusque là. La vie est chère, et ça flambe en ville ! Les kazakhs sont très consommateurs, et Almaty est la ville où l'on voit ce qui se fait de mieux (pire ?) à ce niveau là. Les 4x4 classes y pullulent, à un point inimaginable pour les français. C'est aussi le royaume de la limousine, moyen de locomotion préféré des mariés. Comble de la dérive, on trouve à Almaty le Hummer limousine. Cet engin monstrueux créé à l'origine pour l'armée américaine existe ici en version limousine !!!


La ville est agréable, bien arborée, et compte bon nombre de parcs. Dans l'un d'eux se trouve le monument soviétique qui nous a le plus impressionés, le très expressif Mémorial de la Victoire, dédié aux soldats kazakhs ayant défendu Moscou lors de la deuxième guerre mondiale.


La circulation en ville est un condensé de tout ce à quoi nous avons eu le droit sur la route jusque là. Il nous a fallu un petit temps d'adaptation pour acquérir les bases nécessaires à la survie de tout cycliste européen au milieu du flux de véhicules d'Almaty. Au milieu de ce flux, d'ailleurs, il arrive de voir une voiture en panne, que son conducteur répare en plein milieu de la route.


Les rencontres ont encore été très nombreuses dans Almata, soit grâce à nos vélos, soit grâce à notre look. Les kazakhs sont assez soignés, et font bien attention à ne pas avoir de tâches sur le pantalon par exemple. Avec nos dégaînes et nos vêtements cumulant les tâches depuis 4 mois, on ne passe pas inaperçu ! La curiosité des kazakhs faisait le reste.
Nous avons fait une des plus belles rencontres du voyage dès le premier jour, devant une librairie. Vincent est belge, et bosse à Almaty aux Nations Unies. Nous avons passé des soirées terribles chez lui à philosopher sur la biologie, et à rigoler des histoires des uns des autres. Par deux fois nous avons mis le feu aux pistes de danse des nights-clubs, ils ne nous oublieront pas de sitôt !


Commenter cet article

bourlux 05/09/2008 12:06

moi j aime bien les Hummer