Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kiev

23 Juin 2008, 15:50pm

Publié par les cyclopotos

Juste avant de partir pour Kiev, nous avons rencontré un français, à vélo sur les routes depuis 3 mois, et hébergé comme nous chez Misha. Leo, le lion messin, était parti avec un cyclopote depuis la France vers la Chine, en passant par le sud de la mer Noire. Leur route s'est arrêtée en Géorgie, où ils n'ont pas pu faire leurs visas chinois à cause des JO ! Ils pensaient que ce serait plus simple, Niet. Il se sont donc séparés là et Leo revient en France seul en passant par le nord de la Mer Noire cette fois, ce qui a valu notre rencontre courte mais très sympa dans le palace de Misha. Bonne route Leo et bon courage.

Pour voyager entre les villes les Ukrainiens prennent le bus ou le train, qui voyage de nuit. On a pris le train et on a été agréablement surpris. Tout est parfaitement organisé pour le voyage de nuit, et on a voyagé toute la nuit du sud au nord de l'Ukraine pour 8 euros par personne. C'est moins cher que l'hôtel, et l'ambiance est bonne.



A Kiev, Alex nous a pris en main pour faire les visas et acheter des billets de train pour la suite du voyage. On a eu son contact par une polonaise croisée chez Misha. C'est un mec qu'on ne connaît pas du tout, et qui a tout fait pour nous aider, allant même jusqu'à décaler ses horaires de boulot ! Du coup ça nous a facilité la tâche, et on a pu gagner beaucoup de temps au consulat russe et à la gare. On a même pu faire un peu de tourisme.


Le soir même nous avons dormi chez Nikunj, un gars originaire d'Inde contacté par Hospitality Club. Il vit dans une coloc avec un français, Pierre, etudiant ukrainophile. En parlant avec Pierre on a pu essayer de mieux comprendre ce pays, mais un voyage ne suffit pas. Lui en est à son quatrième...


Après la super soirée d'hier, on a visité la ville une grosse demi-journée. On s'est déguisés en touristes pour échapper aux flics, car hier 5 minutes après avoir quitté la gare Nory s'était fait contrôler et fouiller. On ressemble toujours a deux baroudeurs crasseux transportant leur duvet sur le dos, mais avec l'appareil photo en bandoulière et le guide a la main. C'est super efficace, les flics ne nous ont plus emmerdé une fois ! On a pu ainsi voir entre autres la cathédrale Sainte-Sophie, et prendre le métro de Kiev qui est très profond, a 150 mètres sous le sol.



Retour a Odessa en train pour partir vers la Crimée, on est très pressés de reprendre les vélos.

Commenter cet article